Vous êtes ici :

Accueil>TEPCV 7/8 : des bâtiments publics bien isolés

Imprimer cette page en utilisant la fonction Imprimer de votre navigateur

TEPCV 7/8 : des bâtiments publics bien isolés

Les dépenses liées à l’exploitation des bâtiments publics sont le premier poste de dépenses énergétiques des collectivités. Rendre ces bâtiments performants et en faire un usage économe représente un enjeu majeur pour la Communauté de Communes du Territoire de Lunéville à Baccarat.

Des équipements communautaires sobres

Consciente de cet enjeu, la CCTLB mène depuis 2010 une politique active en ce domaine. En premier lieu, la création du centre communautaire, avenue de la Libération à Lunéville, qui rassemble sur un même site les ex centres techniques et administratifs, permettant de générer des économies significatives grâce notamment à une rénovation performante : changement des menuiseries, isolation renforcée des murs et de la toiture, larges ouvertures pour le soleil et double vitrage en hiver, etc.

En second lieu, la modernisation de la piscine en centre aqua ludique aux normes RT 2012 alimenté par un système de chauffage performant (chaudière biomasse) couplé à un réseau de chaleur permettant également d’alimenter en énergie la salle Le Réservoir et pompant une eau naturellement chaude à 21°C.

Diminuer par 3 les besoins

Plus récemment, grâce au concours des fonds TEPCV, la CCTLB a pu faire de la rénovation de l’Orangerie un projet remarquable sur le plan énergétique : axé sur une conception passive et bioclimatique du bâtiment, la réhabilitation a permis de diminuer par 3 les besoins en chauffage et de réduire d’1/3 les consommations spécifiques liées à l’éclairage et au matériel électrique, en dépit d’un niveau d’équipement largement en hausse. Au global les économies d’énergies annuelles s’élèvent à plus de 150 000kWh.

demain, Poursuivre les efforts

Dans la continuité de ce programme la CCTLB engagera cette année la réhabilitation de la piscine intercommunale de Baccarat dont le volet thermique fera également l’objet d’un traitement particulièrement soigné. Au 31 décembre 2019, l’intégralité des bâtiments communautaires auront fait l’objet d’une rénovation énergétique performante.

 

 Pour aller plus loin :