Vous êtes ici :

Imprimer cette page en utilisant la fonction Imprimer de votre navigateur

L’élaboration du Plan Local d’Urbanisme intercommunal de l’Habitat (PLUi-H), dont l’approbation est prévue pour le début de l’année 2020, arrive aujourd’hui à une étape importante : la présentation du projet aux habitants lors de réunions publiques qui inaugurent une importante phase de concertation. Lors des réunions publiques, ou ultérieurement en mairie, les élus souhaitent que chaque habitant puisse prendre connaissance du projet et exprimer son avis.

De grandes orientations…

Plus qu’un nouvel acronyme, le PLUi-H reflète la vision du territoire pour les 12 prochaines années et engage de façon très concrète son développement futur : ce document d’urbanisme fixe les objectifs des politiques publiques d’aménagement en matière d’habitat, de mobilité, de développement économique, de loisirs, de déplacements, d’attractivité…

Après plus d’une année de travail réalisé à l’échelle des 43 communes, les élus communautaires ont débattu du Projet d’Aménagement et de Développement Durable (PADD) en novembre dernier. Avec l’appui de l’agence d’urbanisme SCALEN, le projet se décline en 3 orientations générales :

  • Etre un territoire plus attractif
  • Etre un territoire plus dynamique
  • Etre un territoire plus agréable à vivre

… Qui se traduisent concrètement

Chacune de ces grandes orientations se traduit ensuite concrètement dans le futur règlement du PLUi-H, c’est-à-dire en mesures très concrètes qui régiront le droit des sols de notre territoire et l’engageront dans les 12 années à venir. Ainsi, et à titre d’exemple, les élus souhaitent engager le territoire à :

  • produire une offre adaptée et diversifiée de logements à travers le territoire en équilibrant les pôles urbains
  • pérenniser l’offre de transport publics (gares, dessertes ferroviaires), à développer l’accès à la mobilité pour tous (transports publics urbains, aire de co-voiturage, modes de déplacement doux)
  • favoriser l’accueil de nouvelles entreprises et le maintien des acteurs économiques présents sur le territoire (renforcer les zones existantes, offrir de nouveaux espaces, revitaliser l’économie rurale et agricole,…)
  • inscrire le territoire dans une stratégie touristique et culturelle concertée à plus grande échelle (mise en valeur des équipements culturels, des sites naturels et patrimoniaux, poursuivre la valorisation du château, développer le tourisme d’affaire,…)
  • généraliser l’accès au haut-débit
  • créer les conditions favorables au maintien et à l’implantation de professionnels de santé sur le territoire (maisons de santé publiques ou privées,…).
  Réunions publiques
    • Le mercredi 22 mai à 18h à Bénaménil (salle des fêtes)
    • Le mercredi 22 mai à 20h30 à Baccarat (salle des fêtes)
    • Le jeudi 23 mai à 18h à Magnières (salle des fêtes)
    • Le vendredi 24 mai à 18h à Saint-Clément (salle polyvalente)
    • Le vendredi 24 mai à 20h30 à Azerailles (salle du foyer)
    • Le lundi 27 mai à 20h30 à Lunéville (Salon des Halles)

La concertation se poursuit en mairie

Dès le mois de mai, les habitants sont également invités à se rendre dans leur mairie pour consulter le projet de PLUi-H. Un document de 40 pages condensant le projet et un plan de zonage se tiendront à leur disposition. Un registre de concertation, également disponible sur place, servira à recueillir les avis.