Vous êtes ici :

Accueil>Entreprendre>Zone économique>Actipôle de Mondon>Nouvelle zone économique pour le Lunévillois

Imprimer cette page en utilisant la fonction Imprimer de votre navigateur

L'inauguration fût pluvieuse mais l'assistance nombreuse.

Laurent de GOUVION Saint Cyr, Président de la CCL était accompagné, ce jeudi 17 septembre, par de nombreux officiels et partenaires pour fêter la fin du chantier de l'actipôle de MONDON.

Philippe MAHÉ, nouveau Préfet de Meurthe-et-Moselle, Véronique ISART, Sous-Préfète de Lunéville, Jacques LAMBLIN, Député-Maire de Lunéville,  Laurence DEMONET, Vice-Présidente de la Région, Mathieu KLEIN, Président du Département, Hervé BERTRAND, maire de Laronxe, Vice-Président de la CCL, Vincent VAUTHIER, maire de Moncel-lès-Lunéville et Jean-Baptiste REROLLE, Directeur Général d'ARGAN étaient réunis pour couper le ruban de cette nouvelle zone économique.

 

Intervention de Laurent de GOUVION SAINT-CYR

" En 2009 nous nous étions fixés deux objectifs majeurs pour l’avenir de notre territoire. Ces objectifs sont aujourd’hui atteints après 6 ans d’un travail persévérant, sans relâcher jamais la volonté d’aboutir malgré mille difficultés.

Ces objectifs étaient liés. Il s’agissait d’abord d’aménager une zone d’activités économique sur notre territoire lunévillois afin d’être prêts à accueillir toute opportunité d’investissement.
Cela faisait près de 25 ans déjà que certains élus, certains opérateurs économiques avaient jugé qu’un tel projet était indispensable pour redonner un nouvel élan à notre territoire en voie de désindustrialisation. D’ailleurs, faute d’un tel foncier aménagé et immédiatement disponible, deux investissements majeurs qui envisageaient de s’installer dans le Lunévillois, il y a quelques années, sont partis ailleurs.
Il s’agissait ensuite de garder sur notre territoire un équipement important du groupe Carrefour et ses centaines de salariés et de lui permettre d’y relocaliser l’un des plus grands entrepôts logistiques de l’Est de la France. A défaut de le convaincre que le Lunévillois et l’aménagement spécifique de l’Actipôle de Mondon répondait à toutes ses exigences, Carrefour-Logidis aurait quitté notre région.
Le fait que le 1er avril prochain Carrefour s’installera dans les 65 000 m2 de locaux que le groupe Argan aménage pour lui démontre qu’il n’y a pas de fatalité et que le Lunévillois a des atouts forts pour peu qu’il y ait la volonté de les utiliser.


Cette volonté ce fut celle des 15 Maires de la Communauté de Communes du Lunévillois et de son Président. Cette volonté ce fut celle de tous les conseillers communautaires qui pendant 6 ans adoptèrent à l’unanimité toutes les décisions, toutes les délibérations qui permirent la réalisation de ce projet. Vincent Vauthier, Maire de Moncel-lès-Lunéville, sur la commune duquel est placé l’Actipôle, Jacques Lamblin, Député-maire de Lunéville, prirent à leur niveau toutes les décisions de leur responsabilité pour permettre la bonne fin du projet.


Mais sans l’action quotidienne, rigoureuse, professionnelle et passionnée d’Hervé Bertrand, 1er Vice-président de la CCL en charge de l’Aménagement et de l’Economie, qui a copiloté au jour le jour avec moi ce dossier, sans celle d’Anne Thouvenin, notre Directrice générale des services, de Claire Lescrenier, Directrice adjointe, nous ne serions probablement pas là aujourd’hui.
Pour réussir un tel challenge, il faut des partenaires engagés et motivés, nous les eûmes :

  • L’Etablissement public foncier de Lorraine, organisme incontournable pour permettre aux collectivités de conduire de tels projets et de maîtriser les coûts du foncier.
  • Les représentants de l’Etat, votre prédécesseur M. le Préfet, Madame la Sous-préfète de Lunéville toujours à nos côtés ; le Directeur de la DDT et celui de la DREAL, M. Pelenski, qui surent nous conseiller comme conseiller le groupe Carrefour et ses opérateurs pour mener à bien les dossiers si complexes d’autorisation d’exploitation.
  • Didier Simon du Cabinet Seba-Merlin, remarquable maître d’œuvre, disponible et compétent.
  • Le groupe Argan et M. Rérolle, son Directeur général, opérateur désigné par Carrefour avec lequel le dialogue fut clair, professionnel et confiant. Et il faut de la confiance pour qu’une collectivité réalise pour le compte d’un grand groupe comme Argan une plateforme de 70 000 m2 qui va porter l’entrepôt de demain et la lui livrer sans réserves.
  • Enfin les entreprises, nos entreprises lunévilloises, Valantin-Colas, Prestini Eiffage, Thiriet et leurs sous-traitants, profondément motivés par ce projet de territoire, qui ont mis tout leur savoir-faire pour que cela soit livré dans les délais, avec zéro défaut.


L’Actipôle de Mondon fut un projet exemplaire, me semble-t-il, à plusieurs titres. Pour une collectivité moyenne comme la nôtre, c’est un engagement financier majeur, que nous avons pesé longuement et que nous maîtrisons parce que nous avons contraint drastiquement certaines dépenses de fonctionnement. Il s’agit de plus de 4,5 millions, financés à 70 % par la CCL. L’Etat nous a accompagné de façon très significative et déterminante à hauteur de   1 million d’euros. Qu’en soit remercié publiquement le Préfet Bartolt, auquel nous devons beaucoup.
Le Conseil Régional et le Conseil Départemental nous ont également accompagnés à hauteur respectivement de 5,5 et 3,3 %.


Ce projet conduit en période de crise économique grave a donné à nos entreprises un vrai ballon d’oxygène et a permis la réalisation de milliers d’heures d’insertion.
Ce dossier est également exemplaire par sa qualité environnementale. 70 000 m3 de terre végétale et de matériaux ont été enlevés mais totalement réutilisés sur le site pour son aménagement. Les matériaux extérieurs nécessaires tant aux voiries, qu’au bâtiment, ciments, enrobés, béton sont ou seront quasiment tous fournis par les entreprises locales à partir des matériaux extraits localement, réduisant considérablement les circulations des véhicules et la production de CO2. Le choix a été fait aussi d’un assainissement collectif pour toute la zone et les entreprises qui s’y implanteront. Leurs eaux usées iront directement à la station d’épuration de Lunéville.
L’Actipôle de Mondon offre donc aujourd’hui un outil de développement supplémentaire pour notre Pays lunévillois, en particulier sur cet axe de la RN 59 et doit permettre d’y densifier la présence d’entreprises performantes, comme celles qui y sont déjà présentes comme le pôle de recyclage et de valorisation de déchets de Betaigne ; PAT à Laronxe, leader mondial, dans son créneau, de biotechnologies végétales ; Hydroleduc à Azerailles ou Baccarat, pour ne citer que celles-là.


Mais c’est aussi un outil de développement complémentaire à ceux de Saint-Nicolas, Ville-en-Vermois, Rosières ou Dombasle. Il est essentiel que dans l’esprit du Scot Sud 54, une concertation étroite soit organisée entre toutes nos collectivités pour promouvoir collectivement nos outils de développement, nos zones d’activités. C’est par une volonté collective et partagée que nous redonnerons à notre territoire sud-nancéen une dynamique à laquelle aspire nos concitoyens."

 

Un projet structurant pour le territoire

Créer des disponibilités foncières sur le territoire de la CCL afin de favoriser l’implantation d’entreprises à moyen et long terme, tel était l'objectif des élus de la CCL en développant cette de zone économique.

Cette volonté répondait également au souhait du plus grand employeur privé du territoire, CARREFOUR LOGISTIQUE de se relocaliser dans le bassin lunévillois, permettant ainsi de maintenir près de 400 emplois sur le secteur.

Ce projet, mené par phases, a été caractérisé par une grande adaptabilité aux besoins des entreprises et par son inscription en  ZAE de type 3 dans le document d’orientation du SCoT Sud 54, stratégiquement choisie pour sa situation, sa visibilité, sa topographie et ses accès.

 

Des atouts incontestables 

Géographiques

Véritable barycentre de la grande Région Alsace-Champagne-Ardennes-Lorraine, l'actipôle de MONDON offre aux entreprises des moyens d’accès et de circulation idéaux.Grâce à plusieurs axes routiers majeurs, le territoire possède également un axe naturel de développement le long de la RN59 à 4 voies, en direction de la Suisse et de l’Italie.  Le secteur est aussi intéressant par sa composition physique avec de vastes superficies, planes, facilement viabilisables et adaptables aisément aux besoins des entreprises.

Autoroutiers

Les capacités d’embranchements à moyen et long terme sont également un avantage conséquent, tout comme la visibilité de cette zone depuis la 4x2 voies et donc son attractivité naturelle. La proximité de la gare TGV et également d'un aérodrome sont également des avantages à souligner. 

Des aménagements

A partir de l'été 2014, 24ha ont été aménagés et 12 mois de travaux ont été nécessaires pour pouvoir mettre en place l'ensemble des services et aménagements nécessaires aux futures entreprises (internet très haut débit, électricité, assainissement, voirie, telecom...).

Aujourd'hui, l’ensemble des terrains est entièrement viabilisé et livrable immédiatement : les entreprises peuvent donc s’y installer sans aucune autre intervention de leur part.

Place à la commercialisation

On peut déjà constater l'évolution particulièrement rapide de la construction des nouveaux locaux de Carrefour Logistique. Débutés depuis le 2 juillet dernier, ces travaux s'achèveront en avril 2016 : on pourra alors contempler l'un des plus grand entrepôt du groupe pour l'Est de la France (65 000m²).

Le reste des terrains disponibles est désormais ouvert à la commercialisation et mis en vente par la Communauté de Communes du Lunévillois.Selon les demandes, la taille et les branchements des parcelles sauront s’adapter afin de répondre aux besoins des futures entreprises.

 

FINANCEMENTS

Coût du projet : 4 600 000 € 

  • CCL : 3 225 000 €, 70%
  • Etat : 975 000 €; 21,2%
  • Conseil Régional : 253 000€, 5,5%
  • Conseil Départemental : 147 000 €, 3,3%

CONTACTS 

Intéressés par un terrain ? Besoin de renseignements ?